Le Fondateur : Karou Diaw

karouDiaw-profil.jpg

 

Monsieur Karou Diaw, de vrai nom Mamadou Diaw, est un jeune éco-entrepreneur sénégalais, né le 06 juin 1981 à Thiès, Sénégal.

Aventure

Comme bon nombre de ses jeunes concitoyens, animés par le désir ardent de partir (émigrer) à tout prix, traduit par les slogans wolof "Dem Rek !" et "Barca wala Barsax", Monsieur Karou Diaw était parti très tôt à l'aventure en Europe. Son premier point de chute a été la France, avec ses parents. Il y passera son adolescence, poursuivant ses études au Collège Gustave Monod. Une fois l'âge de la maturité atteinte, à 18 ans, il quitte la France pour l'Italie, rejoignant son frère. C'est le début de nouvelle aventure ponctuée de souffrances et galère pour lui quand bien même il n'a pas du tout tardé à décrocher un poste de travail comme ouvrier d’usine.

Bien intégré à la société italienne, il y trouve l'âme soeur et fonde une famille.

Esprit d’Entreprise et Retour au Pays Natal

A 35ans, et fort de tout son capital d’expériences, avec ses économies modestes, il prit la ferme résolution pour le Retour au Pays Natal afin de réaliser son projet qui le tenait bien à cœur : DMS (Développement  de Matériels Synthétiques au Sénégal), une startup en Eco-industrie précisément dans le Recyclage de Déchets Plastiques pour la Fabrication de tubes et tuyaux destinés d’une part aux systèmes d’arrosage goutte-à-goutte pour l’Agroforesterie et l’aménagement d’espaces verts, et d’autre part aux conduits électriques et assimilés pour l’industrie du bâtiment.

Comme disait l’autre : « Diom moy tuki waye Fulaa moy ñibissi », paroles du grand artiste-chanteur, Youssou Ndour, dans son album "Immigrés", 1984.

En fin de compte, Monsieur Karou Diaw est de ceux qui ont compris que l’avenir du monde est en Afrique, en quelque sorte.

Pertinence du Projet et Impacts socio-économiques

Aujourd’hui, même si ses ambitions sont encore plus grandes,   s’estime heureux de pouvoir ainsi servir sa nation et d’être utile à l’humanité, par les emplois générés directement ou indirectement, par l’amélioration des conditions de travail dans le domaine de l’agroforesterie notamment en milieu rural.

De par la pertinence de son projet, Monsieur Karou Diaw est cité comme un cas d’école pour la Jeunesse Africaine, surtout dans un contexte extrêmement difficile de la migration dans les pays européens. Il fait l'objet de reportages et d'articles de la Presse à travers les continents africain et européen:

Son projet est soutenu par la fondation néérlandaise Aqua for Water à travers le programme VIA Water et le centre de recherches Deltares, en collaboration avec l’association italienne LVIA.

Distinction(s)

C’est ainsi que Monsieur Karou Diaw a été distingué en remportant le Prix SRINT édition 2018 du Sénégal.

Prix SPRINT 2018.jpg

SPRINT2018.jpg

 

RemisePrixSPRINT2018Senegal_500.jpg

SPRINT (Startup Paris Region International), lancé le 23 mars 2017 par la Région Île-de-France et le réseau mondial de start-up INCO  est le premier réseau d’incubateurs francophones franciliens et africains pour start-up « vertes et sociales ».

Laureats_Prix_SPRINT2018Afrique500.jpg

Il figure parmi les 8 lauréats retenus à l’international pour le Prix Afrique #10000startups

Médias et Presse : la Révélation

Primo, pour la révélation de Monsieur Karou Diaw, le déclic médiatique a été le weboc intitulé  "Demal te niew " en wolof  (“Va’ e torna”  en italien, "Va et reviens" en français)  à l’initiative des deux italiennes, Silvia Lami et Marcella Pasotti, de la Coopération Italienne au Sénégal,  réalisé grâce à la contribution du Centre Européen de Journalisme, et par une équipe pluridisciplinaire composée de La Jetée, KDD Lab (ISTI-CNR et Université de Pise) et SoBigData.eu.

Webdoc_DemalTeNiew.png

Ce webdoc interactif relatant l’histoire de trois migrants dont Monsieur Karou Diaw a été présenté en Italie le 16 décembre sur Espresso, partenaire média du projet

L’Espresso / Repubblica.it

Il futuro è la scommessa di tornare a casa: Demal te niew, webdoc sui migranti di ritorno

Article publié le 22 novembre 2016

 

Secundo, c’était au tour de RICOCHETS, un projet mené par deux étudiants ingénieurs de Grenoble, Maxime Delacourt et Simon Chaillou, pour la promotion de l’entrepreneuriat social en Afrique de l’ouest et en particulier au Sénégal, au Burkina Faso et au Bénin, de révéler  Monsieur Karou Diaw à travers son émission Yoon Wi (Le chemin) :

Yoon Wi | Le chemin #2 – Karou Diaw

 

Article publié le 6 juin 2017

.

 

 

Objet inconnu

 

 

Médias et Presse : l’actualité

LeMonde.fr/Afrique
#2 Entrepreneurs africains : des tuyaux d’irrigation à base de plastique recyclé

Article publié le 25 mai 2017

***

SEKOU.ORG

#INSPIRATION : OUVRIER IMMIGRÉ EN ITALIE, KAROU DIAW EST DEVENU CHEF D’ENTREPRISE AU SÉNÉGAL

Article publié le 01 juin 2017

***

AU-SENEGAL.COM 

Karou Diaw, un éco-entrepreneur qui valorise le plastique usagé

Article publié le 07 juin 2017

***

MakeSense STORiES

Karou Diaw, ouvrier immigré devenu entrepreneur dans le recyclage

Article publié le 18 août 2017

***

Camer24.de

Karou Diaw jenue un sénégalais de 35 ans. Ancien immigré en Italie, de retour dans son pays natal, le Sénégal, afin de créer sa start-up, Diaw Multi Services (DMS), orientée dans l’irrigation et le recyclage du plastique.

Article publié le 16 octobre 2017